Klara KOVARSKI​ - Troubles visuels dans la symptomatologie autistique

Prix Jeune Chercheur 2018
Publié le 10/01/2019
  • Mme Klara KOVARSKI​​

Actuellement chercheuse Post-Doc sous la direction du Dr. Sylvie Chokron, au sein du centre pluridisciplinaire 'Vision et Cognition', a reçu le Prix Jeune Chercheur pour ses travaux sur les Troubles du Spectre de l'Autisme (TSA).

Elle a soutenu une thèse en Neurosciences sous la direction du Pr. Magali Batty, au sein du Laboratoire iBrain (Inserm UMR1253), Equipe 'Psychiatrie Neurofonctionnelle' (dir. Pr. Frédérique Bonnet-Brilhault).

Travail de recherche (Thèse) :

Mes travaux de thèse ont porté sur l'étude des premières étapes de l'exploration et du traitement de l'information visuelle chez des personnes avec Trouble du Spectre de l'Autisme (TSA). Ma passion pour l'étude de la perception visuelle dans le TSA a été nourrie au cours de mes études pluridisciplinaires qui m'ont amenées à une expertise d'ensemble du domaine, de la philosophie aux neurosciences. Trop souvent négligées dans la littérature, les anomalies sensorielles pourraient pourtant jouer un rôle fondamental dans les troubles sociaux du TSA. Mes travaux ont permis d'identifier des indices d'exploration et des indices neurophysiologiques fiables permettant de mettre en évidence des atypies dans le traitement visuel précoce chez les personnes avec autisme (Kovarski et al., 2016 dans JADD ; Charpentier, Kovarski et al., 2018 dans JND ; Kovarski et al., en révision dans Autism Research ; Khanna, Kovarski et al, soumis dans JAMA Ophthalmology). Un chapitre en français a également été publié, permettant une description plus vulgarisée du traitement des visages dans le TSA (Kovarski, Meaux et Batty, 2018, Neuropsychologie et Remédiations des Troubles du Spectre de l'Autisme).

Pendant ma thèse j'ai eu l'opportunité de réaliser une mobilité de trois mois à Toronto (Hôpital Sickkids) grâce au soutien la Fondation Planiol et de l'Université de Tours (2016). Cette mobilité a amené à la rédaction d'un article scientifique montrant un traitement visuel atypique dans des régions occipitales précédant temporellement les atypies du traitement spécifique aux visages (Kovarski et al., en révision dans JADD).

Cinq articles expérimentaux et théoriques sont actuellement en préparation et seront soumis très prochainement. Deux articles sur les sujets avec développement typique ont également fait l'objet de publication (Kovarski et al., 2017 dans Frontiers in Hum Neuros. ; Charpentier, Kovarski et al, 2018 dans CABN).

L'ensemble de ces travaux a fait l'objet de communications affichées et orales à des congrès français et internationaux.

Travail de recherche (Post-Doctorat) :

Les altérations de la vision sont évidemment communes à d'autres conditions et d'autres troubles, en particulier aux atteintes entre le chiasma optique et les aires visuelles cérébrales. Les personnes atteintes de troubles neurovisuels peuvent en effet et présenter des symptômes similaires aux atypies visuelles des sujets avec TSA. Cela soulève des questions cruciales vis-à-vis du diagnostic différentiel, de la prise en charge et du rôle des atypies visuelles dans le développement de l'enfant. Mon projet postdoctoral permettra de mieux comprendre la part des troubles visuels dans la symptomatologie autistique. Plus précisément, ce projet vise à identifier des profils particuliers de TSA pouvant s'expliquer principalement par un trouble neurovisuel. Grâce à la comparaison entre patients neurovisuels et avec TSA il sera possible de comprendre le lien entre les troubles visuels et attentionnels et les déficits de cognition sociale et de déterminer la spécificité des troubles visuels dans ces différentes pathologies. Ce projet innovant se construit sur la continuité de mes travaux de thèse, tout en abordant une nouvelle question, encore négligée dans la littérature sur le TSA ainsi que dans la clinique ophtalmologique, neurologique et pédopsychiatrique.

Le Prix Jeune Chercheur de la Fondation Thérèse et René Planiol sera une occasion importante pour valoriser mes travaux de thèse et pouvoir continuer les multiples collaborations avec l'équipe 'Psychiatrie Neurofonctionnelle' Inserm U1253. En effet, le prix 'Jeune chercheur' me permettrait de pouvoir réaliser des réunions à Tours et Toulouse avec les membres de l'équipe afin de pouvoir mener à bien les différents articles en cours. Actuellement trois articles nécessitent de cette étroite collaboration avec les Dr. Marianne Latinus et Marie Gomot (Univ. Tours) et le Pr. Magali Batty (Univ. Toulouse) : deux articles expérimentaux présentant des données électrophysiologiques chez des enfants et adultes avec TSA, ainsi que deux articles théoriques qui visent à décrire l'ensemble des théories du TSA et l'état de la recherche sur le TSA.

Laboratoire où est réalisé le travail (post-doc) :  Centre pluridisciplinaire 'Vision et Cognition' (Fondation Ophtalmologique Rothschild) et du Laboratoire de Psychologie de la Perception (CNRS UMR 8242, Paris V).

Montant de l’aide : 1500€

Sauver des cerveaux en début de vie et aider à mieux les protéger en fin de vie sont parmi les objectifs essentiels de la Fondation

Qui sont Thérèse et René Planiol ?

En savoir plus

Déjà plus de 80 projets de recherche récompensés ou aidés

Soutenez la Fondation