QUI SONT ThÉrÈse et renÉ planiol ?

Thérèse Planiol
Madame le Professeur Thérèse Planiol, 12 février 2005, Veigné (I-L)

 

Thérèse Planiol est une femme moderne, dynamique et douée d'une volonté et d'une curiosité hors du commun. Elle est née à Paris le 25 décembre 1914. Fille de l'Assistance Publique, elle est élevée dans une famille d'accueil dans la région de Clermont-Ferrand. Après des études de Sciences, elle obtient le Diplôme de Docteur en Médecine et s'oriente vers la Physique Médicale dont elle devient la première femme Professeur agrégée en France. Elle se passionne alors pour les applications des radioisotopes (Médecine Nucléaire) en neurologie, une spécialité dont elle sera un des pionniers au plan mondial. En parallèle, elle développe les toutes premières applications de l'échographie pour la détection des hématomes et des tumeurs cérébrales.

Admise initialement comme Chercheur à l'Institut National d'Hygiène, Thérèse Planiol devient ensuite Biologiste des Hôpitaux au CHU de la Pitié Salpetrière à Paris. En 1968, elle quitte Paris pour Tours avec l'ambition très originale d'associer des médecins et des ingénieurs pour créer un grand service d'Explorations Fonctionnelles au CHU Bretonneau, ainsi qu'un Laboratoire de Biophysique à la Faculté de Médecine. Elle fonde en 1972 la Société Française pour l'Application des Ultrasons en Médecine et Biologie et participe l'année suivante à la création de la Fédération Européenne d'Ultrasons en Médecine. De 1968 à 1980 elle coordonne très activement des recherches de haut niveau dans le domaine de l'imagerie médicale du fœtus à l'adulte, et obtiendra de nombreux prix et distinctions. Ces travaux d'avant-garde permettront la création de plusieurs équipes de recherche reconnues au plan international.

Femme de conviction, attentive, et proche de ses collaborateurs, Thérèse Planiol a su transmettre son enthousiasme et son goût pour la perfection à l'ensemble de son équipe. Retirée de la vie hospitalo-universitaire depuis 1980, elle reste très à l'écoute des progrès de la médecine et de la recherche en général, tout en continuant de se passionner pour la musique et la poésie, un art dans lequel elle excelle tout particulièrement.

C'est en 2003 qu'elle décide de créer, sur ses fonds propres, la " Fondation Thérèse et René Planiol pour l'étude du cerveau ". Cette Fondation sera reconnue Etablissement d'utilité publique en février 2005.

René Planiol, ingénieur, physicien, mathématicien. C'est grâce à son aide, pour la conception et la réalisation des appareils nécessaires, qu'ont pu être effectués les premiers travaux de Thérèse Planiol sur la détection des tumeurs cérébrales par radioisotopes.

Professeur Léandre Pourcelot
INSERM U619
Dynamique et Pathologie
du Développement Cérébral
Université de Tours

7 juillet 2005




Madame le Professeur Thérèse Planiol et René Planiol, son mari, à l'occasion de la remise de la Croix de Chevalier de la Légion d'honneur à Mme le Pr Planiol par le Pr Robert Debré. 1976.

 

En savoir plus sur Thérèse et René Planiol ...

 

Quelques ouvrages de Mme Planiol:

  • Diagnostic des lésions intra-craniennes par les radio-isotopes (gamma-encéphalographie).
    Masson Editeurs.1959
  • Radio-isotopes et affections du système nerveux central.
    Masson Editeurs. 1965
  • Une femme, un destin
    Editions Rive Droite 1995
  • Herbes folles hier, femmes médecins aujourd'hui
    Editions Cheminements 2000
  • Quelque chose... d'autre...(poèmes)
    Editions Rive Droite 2007

Réalisation et référencement Web Office | www.weboffice31.fr