Les actions de la Fondation

Soutien de programmes de recherche 2010

Dr Hugnot Jean-Philippe - Dr. Truttmann Anita Carmen - Dr Verney Catherine

Titre du programme :
Régulation de la prolifération et potentiel de différenciation des cellules vasculaires Nkx6.1 du système nerveux humain


Responsable du programme : Dr Hugnot Jean-Philippe (Inserm U583 Physiopathologie et Thérapie des Déficits Sensoriels et Moteurs, Institut des Neurosciences de Montpellier, France)


Résumé : Il est maintenant bien établi que le cerveau et la moelle épinière adulte contiennent un réservoir de cellules souches qui pourrait être mobilisé pour régénérer les lésions nerveuses consécutives à un accident vasculaire cérébral ou des maladies telles que la sclérose en plaque ou la maladie d'Alzheimer. La plupart de nos connaissances viennent de travaux chez la souris. La diversité de ces cellules, leur localisation et leurs propriétés sont beaucoup moins connus chez l'humain. Grâce à une collaboration étroite avec les services de neurochirurgie du CHU de Montpellier, nous avons pu isoler et cultiver pendant plusieurs mois, des cellules qui participent à la formation des vaisseaux du système nerveux. Contre toute attente nous avons montré que ces cellules avaient des propriétés de cellules souches et qu'elles pouvaient facilement fabriquer de l'os et du cartilage in vitro. Nous avons aussi observé qu'elles portaient des protéines que l'on trouve généralement dans les enveloppes isolantes des cellules électriques (gaine de myéline) et qui sont endommagées dans la sclérose en plaque. Enfin nous avons identifié une autre protéine, NkX6.1 qui pourrait être impliquée dans leur multiplication. Le but de ce projet est d'étudier davantage ces cellules vasculaires pour analyser si elles peuvent donner effectivement des vraies gaines de myéline in vitro, étudier leur multiplication et examiner si dans des lésions du système nerveux on observe une transformation en os de ces cellules. Ces cellules sont aussi très augmentées dans les tumeurs cérébrales et un meilleur contrôle de leur nombre est susceptible d'avoir des retombées également dans ce domaine thérapeutique.

Mots clés significatifs : Vascularisation cérébrale, Cellules souches, Vieillissement, Lésions nerveuses

Montant du financement : 15 000 euros



Les actions de la fondation - Soutien de programme de recherche

Réalisation et référencement Web Office | www.weboffice31.fr