Les actions de la Fondation

Soutien de programmes de recherche Janvier 2006

Dr Mireille Lerner-Natoli

Titre du programme :
Angiogenèse pathologique dans l'épilepsie du lobe temporal : impact sur l'hémodynamique et sur la pharmacorésistance


Responsable du programme : Dr Mireille Lerner-Natoli (UMR CNRS 5203, INSERM U661, Institut de Génétique Fonctionnelle de l'Université de Montpellier)


Résumé :

L'épilepsie est une maladie neurologique très fréquente, affectant près d'1% de la population. Les crises sont dues à l'activité paroxystique d'un groupe de neurones, mais, selon le nombre et la localisation de ces neurones, les crises se manifestent de façons très diverses. Beaucoup de formes d'épilepsie sont bien traitées par les médicaments anti-épileptiques, mais un tiers environ résistent à ces traitements. Lorsque les crises sont trop invalidantes, le seul recours est la chirurgie pour enlever le foyer épileptique s'il est accessible. La majorité des formes résistantes aux médicaments ont un foyer localisé dans le lobe temporal, et se manifestent par des crises complexes avec rupture de contact.
Nous formons une équipe composée de chercheurs scientifiques et cliniciens. Ensemble, nous étudions les tissus provenant de la chirurgie de l'épilepsie pour comprendre les mécanismes de l'hyperexcitabilité neuronale et de la résistance aux médicaments. Nous avons récemment observé des remaniements importants dans les cellules nerveuses, mais aussi dans les vaisseaux sanguins du foyer.
La vascularisation du foyer et l'adaptation du débit sanguin à l'activité des neurones sont importantes, car les neurones en crise ont d'énormes besoins énergétiques, alors que le débit sanguin semble moins fonctionnel entre les crises, sans qu'on en connaisse la cause. Par ailleurs, les vaisseaux sanguins du cerveau sont dotés d'une barrière qui filtre les composants du sang pour ne pas intoxiquer les neurones, mais qui, en temps normal, laisse passer les médicaments. Or, les remaniements vasculaires que nous avons observés nous incitent à penser que la vascularisation des foyers épileptiques est pathologique : vaisseaux nombreux et tortueux, prolifération de cellules gliales autour des vaisseaux, ce qui pourrait modifier le passage des médicaments à travers la barrière.
Nous voulons maintenant étudier le rôle de cette vascularisation aberrante dans l'épilepsie. Nous quantifierons l'importance de la vascularisation et la corrélerons aux modifications du débit sanguin et à l'expression des protéines qui filtrent les médicaments. Toutes ces expériences seront menées sur des examens d'imagerie fonctionnelle et sur des pièces opératoires, donc ne nécessitent pas d'examens complémentaires pour les patients. Nous avons besoin de matériel d'imagerie et d'analyse pour observer et quantifier la vascularisation pathologique des foyers épileptiques.

La réalisation de ce projet nous permettra de mieux comprendre les mécanismes de l'épilepsie et de la résistance aux médicaments et, probablement, de proposer de nouvelles stratégies thérapeutiques.


Mots clés significatifs : Epilepsie, Vascularisation pathologique, Résistance aux médicaments

Montant du financement :26 000 euros pour l'achat d'une caméra d'acquisition d'images pour microfluorescence et un logiciel d'analyse d'images Métamorphe



Les actions de la fondation - Soutien de programme de recherche

Réalisation et référencement Web Office | www.weboffice31.fr