Les actions de la Fondation

Soutien de programmes de recherche Décembre 2006

Dr Abdel Aouacheria - Pr Vincent Camus - Dr Joëlle Martineau

Titre du programme :
Quantification et localisation des plaques amyloïdes cérébrales dans la maladie d'Alzheimer par Tomographie par Emission de Positons avec le [18F]FDDNP.


Responsable du programme : Pr Vincent Camus (Unité INSERM U619, TOURS)


Résumé : La maladie d'Alzheimer (MA) affecte près de 650.000 personnes en France. Ses manifestations cliniques sont à l'origine d'une perte sévère de l'autonomie. Les principales lésions cérébrales de la maladie sont constituées par 1) la dégénérescence neurofibrillaire (DNF), 2) l'accumulation de protéine ?-amyloïde au sein de plaques séniles (PS), 3) la mort neuronale. Ces lésions s'accompagnent d'altérations des systèmes de neurotransmission, en particulier de l'acétylcholine, sur lesquelles repose le traitement symptomatique actuel. Les approches thérapeutiques les plus récentes visent à diminuer les dépôts amyloïdes cérébraux. L'imagerie cérébrale fonctionnelle en Tomographie par Emission de Positons (TEP) a montré son utilité pour quantifier et localiser la perte neuronale et leurs conséquences en terme d'altération du fonctionnement cérébral dans de nombreuses maladies neurodénératives chez l'homme. Dans la maladie d'Alzheimer, la TEP avec le [18F]fluoro-D-glucose (FDG) a ainsi montré une diminution de l'activité des aires cérébrales où siègent les lésions (DNF et SP). Un nouveau radio-ligand spécifique des plaques amyloïdes a été récemment développé pour l'utilisation en TEP: le 2-{6-[(2-[18F]fluoroethyl)(methyl)amino]-2-naphthyl}ethylidene) malononitrile ([18F]FDDNP). L'objectif principal de cette étude préliminaire est valider et simplifier les procédures d'acquisition des images et de quantification des plaques séniles dans la MA par TEP utilisant le [18F]FDDNP. Les objectifs secondaires sont de localiser et quantifier les plaques séniles en fonction du degré de sévérité clinique de la maladie et de corréler ces données d'imagerie aux données de l'examen neuropsychologique. La méthode consiste à comparer 5 témoins et 5 patients atteints d'une maladie d'Alzheimer. Les 5 patients seront recrutés au CMRR de Tours et auront un examen clinique et neuropsychologique pour affirmer le diagnostic selon les critères consensuels. Le produit, préparé dans le laboratoire, est injecté par voie veineuse. La dose est adaptée au poids du malade. La radioactivité diminue de moitié toutes les 110 minutes et est totalement éliminée au bout de 24 heures. Afin de mettre au point la méthode de quantification de la densité en plaques amyloïdes par la TEP et le FDDNP, les témoins et les patients auront une acquisition des images par une caméra hybride TDM et TEP pendant une heure et demi. Cet examen est indolore. Les images seront ensuite traitées et fusionnées avec l'IRM cérébrale pour définir les régions cérébrales atteintes par les plaques amyloïdes. Le but de ce travail est de déterminer la méthode la plus simple possible pour l'évaluation de la localisation et de la densité des plaques amyloïdes par la TEP avec le [18F]FDDNP dans la maladie d'Alzheimer. Une telle technique devrait permettre 1) d'améliorer la fiabilité du diagnostic précoce de la Maladie d'Alzheimer, en particulier dans les stades débutant voir pré-cliniques devant une plainte de mémoire 2) de suivre l'impact des traitements luttant contre les plaques amyloïdes; 3) d'améliorer les connaissances des processus dégénératifs de la maladie d'Alzheimer en les corrélant avec les symptômes cognitifs et comportementaux.



Mots clés significatifs : Maladie d'Alzheimer, diagnostic précoce, imagerie cérébrale

Montant du financement : 15 000 euros



Les actions de la fondation - Soutien de programme de recherche

Réalisation et référencement Web Office | www.weboffice31.fr